mardi 9 juin 2015

UNITY OF LYNN


Type : Cotre à corne. 


Photo récente d'Unity (semaine du golfe du morbihan 2015)


Gréement : Mât en 1 seule partie (à pible) ; Grand- voile à corne marron, flèche blanc ; un foc blanc et une trinquette  marron.
 
Matériaux : coque  et pont en bois  ; mât en bois.
Date et lieu de lancement : 1906 en Angleterre, (chantier Gostelow à Kings Lynn, Norfolk)
Autres noms  : aucun
Utilisation initiale : smack (bateau pêchant la crevette au chalut).
Dernière nationalité connue : française.
Port d'attache : rivière de Tréguier (Côtes d'Armor).
Utilisation : Voilier de croisière et de promenade  privé.
Signification du nom : Unity of Lynn : Le bateau, appelé familièrement Unity, a 2 "sister-ship" : Perseverance et Providence, qui ne naviguent plus mais sont conservés dans un musée de Grimsby (port situé au nord de Kings Lynn, sur la rivière Humber)

Longueur hors-tout :  m
Longueur de la coque : 12 m
Longueur à la flottaison : 10 m 
Largeur maximale : 3,1 m
Tirant d'eau maximal : 1,2 m
Tirant d'air :  13 m
Déplacement :  10 t.
Surface maxi de voilure :  65 m² 

État :  restauré, (les dernières fois en 1995 et 2012) ; comme neuf.
Avant : étrave  verticale ; long bout-dehors. 

Arrière : voûte et tableau très inclinés ; barre franche. franc-bord très réduit.
 
Coque : naguère, avant la restauration, blanche et vert foncé. pavois très bas, vert foncé. Désormais = gris clair, à pavois rouge.
Unity en rade de Brest (Brest 2008)

Unity à Saint-Goustan (le port d'Auray) durant la semaine du Golfe du Morbihan 2015

Superstructures :aucune.

  Unity of Lynn est un smack de l'est de l'Angleterre. Ce petit bateau de pêche aux lignes particulièrement élégantes recherchait les crevettes grises au chalut à perche sur les fonds sableux du Wash, vaste baie peu profonde au nord du Norfolk.2 hommes suffisaient pour effectuer cete pêche.Le voilier a été restauré plusieurs fois, notamment en Angleterre en 1995. Vers 1998, il a été acheté par des médecins qui l'ont ramené en rade de Brest ;  puis, en 2004 par une jeune Française, Delphine Garcin, qui l'a basé sur la rivière de Tréguier et a participé à des rassemblements de voiliers, notamment à Brest 2008, où nous avons pu l'admirer et le photographier. Il vient d'être restauré à Paimpol et est désormais basé au port d'Auray - Saint Goustan, où il a rejoint l'Indomptable. Un cadre idyllique pour les bateaux traditionnels. Il participait, bien sûr, à la Semaine du Golfe 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire