mercredi 19 juin 2013

AUSQUÉMÉ



Type : Cotre à corne ou sloup.



Gréement : mât en 1 seule  partie (à pible) ; une grand-voile à corne, marron ; une trinquette  et un foc marron ; un flèche blanc.


Matériaux : coque  en bois ; mât  en bois.
Date et lieu de lancement :  1942 au chantier Ezan, du Bono (Morbihan) 
Autres noms  : aucun.
Utilisation initiale : bateau de pêche (dragage d'huîtres, chalut à perche).
Dernière nationalité connue : française
Dernier port d'attache connu : Lézardrieux ; Port-Blanc en été (quartier de Paimpol)

Dernière utilisation connue : Voilier de promenade et de petite croisière
 
Signification du nom : Ausquémé : ?
Longueur hors-tout : 12 m
Longueur de la coque : 9 m
Longueur à la flottaison : m 
Largeur maximale :  m
Tirant d'eau maximal :   m
Tirant d'air :   m
Déplacement :  t.
Surface maxi de voilure :  m²

État : restauré,  bien entretenu.
Avant : étrave  verticale; bout-dehors
Arrière : à tableau incliné ;  barre franche.
Coque : bleu clair, pavois bleu plus foncé ;  liston jaune.
Superstructures : semi-ponté ; hiloires de cockpit et passavants.

     Ausquémé est un ancien bateau de pêche du Morbihan. Construit au Bono, ce type de bateau a remplacé les forbans et a surtout servi au dragage d'huîtres. Cessant de pratiquer la pêche dès le début des années 1950, il a fait un séjour dans un jardin de la région parisienne, puis a été repris en 1954 par des scouts et utilisé comme voilier-école pendant une quinzaine d'années. Il a ensuite appartenu à divers propriétaires et effectué des navigations extraordinaires pour un petit bateau non ponté, notamment une traversée aller-retour de l'Atlantique, jusqu'aux Antilles, en alternance avec des navigations plus locales entre la côte de granit rose et la réserve d'oiseaux des Sept îles pour promener les amateurs de voile traditionnelle et d'oiseaux marins.
     En 2003, le bateau commençait tout de même a être fatigué et a du être restauré par son nouveau propriétaire : travaux l'hiver, navigations l'été au départ de Port-Blanc (à l'est de Perros-Guirec. Il continue à proposer des sorties le long de la côte de granit rose ; sa capacité est de 11 personnes dont 2 marins (le capitaine Nicolas Schouten et un matelot). Hors saison, il peut proposer des sorties sur réservation au départ de Lézardrieux.
     Pour plus de détails sur ce petit bateau passionnant, cliquez sur son site internet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire