jeudi 20 mars 2014

LA MOUETTE (BR6104)

Type : Cotre à corne  ou sloup.


Gréement : mât en 1 seule  partie (à pible) ;  une grand-voile à corne et un flèche ; un foc, une trinquette  bout-dehors.


Matériaux : coque  en bois ; mât  en bois.
Date et lieu de lancement :  1939 à Camaret (Finistère), au chantier Gourmelon.
Autres noms  :
Utilisation initiale :  bateau de pêche (caseyeur, coquillier)
Dernière nationalité connue : française
Dernier port d'attache connu : Le Conquet (quartier de Brest)
Dernière utilisation connue : Voilier associatif de promenade.
 
Signification du nom : La Mouette est un nom de bateau assez fréquent.
   Une mouette est un oiseau qui fréquente les ports, les estuaires et les eaux intérieures. Contrairement à une croyance répandue, la mouette la plus fréquente (mouette rieuse) ne s'aventure pas loin en mer ; il existe cependant des mouettes de haute mer, comme les mouettes tridactyles. Beaucoup de gens de l'intérieur confondent les goélands et les mouettes.

Longueur hors-tout : 10,3 m
Longueur de la coque : 8,1 m
Longueur à la flottaison :  m 
Largeur maximale : 3,9 m
Tirant d'eau maximal : 2,1 m
Tirant d'air :  m
Déplacement :  t.
Surface maxi de voilure :  78 m² 

État : restauré, bien entretenu

Avant : étrave  faiblement inclinée ;  bout-dehors.

Arrière : à tableau incliné ;  barre franche. 
Coque : bleu clair, pavois bleu, foncé,  fine  ligne jaune au liston. immatriculation à l'avant : BR 6104.


Superstructures : bateau à demi-ponté.

      La Mouette est un ancien bateau de pêche aux crustacés, basé à Porspoder, puis à Saint Pabu (Nord-Finistère). L'hiver, il pratiquait la pêche à la coquille en rade de Brest. Il a été volontairement coulé durant la guerre 1939 - 1945, puis renfloué et restauré.
    A nouveau abandonné, il a été repris et entièrement restauré en 1996 par une association, Tri Martolod (Les trois matelots) qui le fait naviguer aujourd'hui.



      

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire