jeudi 29 août 2013

PHOEBUS II

Type : Cotre à corne (houari).
Gréement : 1 mât en 1 seule  partie ;  une grand- voile à corne à vergue très inclinée (gréement houari) ; pas de flèche ; un foc, une trinquette. Voiles blanches. N° de voile :17

Matériaux : coque et  pont en bois (acajou)
Date et lieu de lancement : 1903 selon la jauge trois tonneaux Godinet (l'architecte du bateau) ; reconstruit en 1991 à Mies (canton de Vaud), au chantier Sartorio.
Autres noms  : Poil de Carotte (de 1903 à 1914)
Utilisation initiale : voilier de régate.
Dernière nationalité connue : suisse
Port d'attache : Genève (creux de Genthod)
Utilisation : Voilier de promenade et de régate (association patrimoine du Léman).  
 
Signification du nom : Phoebus est un dieu de la mythologie romaine, assimilé à l'Apollon de Grecs. Réputé d'une grande beauté, il personnifie le Soleil (dont il conduit le char), la lumière et le jour.Fils de Jupiter et frère de Diane, c'est aussi le Dieu des arts et de la musique : il est souvent représenté jouant de la lyre. Beaucoup d'organisations et d'entreprises ont emprunté ce nom.
   
Longueur hors-tout :   11,5 m
Longueur de la coque : 11,5 m
Longueur à la flottaison : 8,5 m 
Largeur maximale :  2,45 m
Tirant d'eau maximal : 1,55 m
Tirant d'air :
Déplacement : 3 t.
Surface maxi de voilure :  75 m² au près, 90 m² au portant.

État : reconstruit, bien entretenu
Avant : étrave convexe ;  bout-dehors assez court.
 
Arrière : tableau. 
 
Coque : acajou verni. 

Superstructures : aucune ; pont peint en blanc ; cockpit central.

  Phoebus a été construit pour la régate au début du XXème siècle selon la jauge 3 tonneaux Godinet, légèrement  modifiée en Suisse. Ce voilier léger et étroit est facilement transportable par la route : On peut le voir régater sur le lac Léman, bien sûr ; mais il fréquente aussi les rassemblements de voiliers traditionnels, en France notamment : on peut le voir régulièrement à Brest, à Douarnenez, aux régates royales de Cannes, aux voiles de St_Tropez, etc. Très rapide et manœuvrant, il nécessite 8 équipiers pour donner les meilleurs résultats.

3 commentaires:

  1. La jauge a été rectifiée en 1914 et l'année de construction est bien 1903, même si l'essentiel des pièces en bois a été remplacé en 1991. Pour les meilleurs résultats, 5 à 6 équipiers conviennent au mieux. A 8, on se bouscule et c'est le maximum admis par le permis de navigation.

    RépondreSupprimer
  2. Il s'appelle désormais "Phoebus" (sans le "II").

    RépondreSupprimer
  3. Oups, il faut bien entendu lire "rectifiée en 2014".

    RépondreSupprimer