dimanche 28 avril 2013

HOPE


Type : Cotre à corne.
Gréement : Mât en 1 seule partie (mât à pible) ;Grand- voile à corne et flèche ; un foc, une trinquette ; voiles rouges, sauf la trinquette qui est blanche
 


Matériaux : coque  et pont en bois ; mât en bois.
Date et lieu de lancement : 10 janvier 1944 au chantier Thomazeau à St Gilles - Croix de Vie (Vendée, quartier des Sables d'Olonne), avec l'immatriculation SG.2441 (SG pour Saint Gilles).
Autres noms  :  aucun.
Utilisation initiale : Voilier de pêche (caseyeur).
Dernière nationalité connue : française.
Port d'attache :
Utilisation : Voilier associatif de promenade et de petite croisière.
Signification du nom :  Hope : mot anglais signifiant espoir : sans doute l'espoir qu'après la période noire que vivait la France lors du lancement du bateau viendrait la paix.
 
Longueur hors-tout :  14 m
Longueur de la coque : 9,8 m
Longueur à la flottaison :  m 
Largeur maximale : 3,75 m
Tirant d'eau maximal : 1,4 m
Tirant d'air :  11 m
Déplacement :  7,8 t.
Surface maxi de voilure :  80 m² 

État :  complètement restauré en 2001 - 2002 ; régulièrement entretenu.
Avant : étrave  peu inclinée ; bout-dehors.
Arrière : tableau incliné ; barre franche.  
Coque : bleue, pavois vert foncé ; nom du bateau (à l'arrière) et immatriculation LS 266289 (à l'avant), écrits en blanc sur le pavois

Superstructures : descente arrière.

  Hope  est un ancien caseyeur lancé en Vendée pendant la guerre 1939 -1945. Il a été utilisé pour la pêche aux crustacés au départ de St Gilles -Croix de Vie jusqu'en 1967, puis a été transformé en bateau de plaisance sous le n° LS 1264. Il reçoit son immatriculation actuelle, écrite à l'avant du bateau en 1972. En 1974, Hope a été basé au Bono, près d'Auray (Morbihan), puis il est revenu à St Gilles ; avec un particulier, d'abord, puis pour l'association Suroît à partir de 1988. Acheté par la municipalité de la ville, il est entretenu et utilisé par l'association. Il est classé monument historique depuis 1998.
  Il fréquente les rassemblements de voiliers traditionnels entre la Rochelle et Brest mais il ne participait pas à la semaine du Golfe du Morbihan en 2013, car il était en restauration. Il reprend du service en 2015.
   Pour le site de l'association, cliquez sur Suroit.
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire