samedi 9 avril 2011

ENEZ KOALEN (P. 7913 puis P89)

Type : Cotre à corne


 


Gréement : mât en 1 seule  partie ;  une grand-voile à corne, un flèche ; un foc, une trinquette.


Matériaux : coque  en bois (chêne) ; mât  en bois.
Date et lieu de lancement :  1989 au chantier Clochet  à Plouguiel, près de Tréguier (Côtes d'Armor)
Autres noms  : aucun 
Utilisation initiale : voilier de plaisance, réplique d'un bateau de pêche (bocq homardier de Loguivy de la Mer) de 1920.
Dernière nationalité connue : française
Dernier port d'attache connu :Lézardrieux, sur le Trieux (Côtes d'Armor)
Dernière utilisation connue : Voilier de croisière et de promenade.

Signification du nom : Enez Koalen, est une petite île de l'embouchure du Trieux (sur la rive gauche, du côté de Pleubian). Sur certaines cartes, elle s'appelle île Quoalen, ce qui est évidemment une francisation de l'orthographe.

Longueur hors-tout :  14,5 m
Longueur de la coque : 9,3 m
Longueur à la flottaison : 8,45 m 
Largeur maximale : 3,45 m
Tirant d'eau maximal : 1,8 m
Tirant d'air : m
Déplacement : 10 t.
Surface maxi de voilure :  85 m² 

État : récent, bien entretenu

Avant : étrave  verticale ; bout-dehors. Immatriculation  : P 7213 (P pour Paimpol ; puis, plus récemment,  P 89 (89 étant l'année de lancement du bateau).. Comme on le voit sur certaines photos, aucun numéro n'existait sur la coque durant une période).

Arrière : voûte et tableau incliné ; barre franche.
Coque : noire, pavois rouge bordeaux (naguère, pavois bleu et pontages rouges). Les couleurs actuelles sont celles qu'avait le bateau lors de son lancement.
 

Superstructures : bateau partiellement ponté, à l'avant et à l'arrière.
  
      Enez Koalen  est la réplique, construite en 1989 par le chantier Clochet de Plouguiel, d'un bocq homardier de Loguivy de la Mer. Il a été conçu d'après des plans de l'architecte naval François Vivier, d'après des descriptions et des photos : il n'existait plus, à l'époque de sa réalisation, d'épave dont on aurait pu s'inspirer. les formes sont celles du Saint-Guillaume, de 1920. ce type de bateau pratiquait la pêche aux casiers pendant l'été (d'où son nom de homardier), mais l'hiver il était utilisé pour la pêche des poissons de fond (congres, raies) aux palangres.
      Construit pour une association, "Commune", qui s'en servait comme école de voile  (école de mer du Trégor) mais n'existe plus, Enez Koalen a navigué sans moteur jusqu'en 1999. Il a été racheté et restauré en 2004 par Voiles et Tradition, de Paimpol, qui possède aussi la Nébuleuse et dont le patron est Cédric Lagrifoul. Il propose des sorties à la journée dans les environs de Paimpol (archipel de Bréhat, Trieux) et son poste d'amarrage habituel se trouve à Lézardrieux.  Avec un marin, il peut embarquer 13 passagers. Disposant sous le pontage avant d'un abri sommaire pour l'équipage, le cotre participe à de nombreux rassemblements de voiliers traditionnels (Paimpol, Ploumanac'h, Brest, Douarnenez, Golfe du Morbihan...).
      Hervé Guillemer a consacré une chanson à Enez Koalen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire