lundi 4 avril 2011

JOLIE BRISE

Type : Cotre à corne
Gréement : mât en 2  parties ;  une grand- voile à corne, un flèche ; 2 focs, une trinquette. 
 


Matériaux : Coque et pont en bois ; mât en bois.
Date et lieu de lancement :  1913, au chantier Paumelle, au Havre, en Normandie. 
Autres noms  : 
Utilisation initiale : bateau-pilote
Dernière nationalité connue : britannique
Dernier port d'attache connu :Hamble River
Dernière utilisation connue : Voilier école et  de croisière.

Signification du nom : Jolie brise :  C'est un vent moyen, ni trop faible, ni brutal : force 4 Beaufort, Un vent idéal pour ce bateau conçu comme un bateau de travail et qui rivalisait avec les meilleurs yachts de taille comparable.

Longueur hors-tout : 22,3  m
Longueur de la coque : 17,1 m
Longueur à la flottaison :  m 
Largeur maximale : 4,8 m
Tirant d'eau maximal : 3,1 m
Tirant d'air : m
Déplacement : 55 t.
Surface maxi de voilure : 228 m²

État : plusieurs fois restauré, bien entretenu.

Avant : étrave verticale  ; bout-dehors.

Arrière : voûte et tableau arrière élancés ; pavois du tableau ajouré (c'est une caractéristique des voiliers-pilotes). 
Coque : noire.

Superstructures : rouf en arrière du mât.. 
     Jolie Brise a été conçu comme bateau-pilote du Havre, mais il a été lancé en 1913, juste avant la guerre. Durant celle-ci, les pilotines à voiles ont été remplacées par des bateau x à vapeur et il a donc fallu les reconvertir ; Jolie Brise a donc exercé cette activité pendant un temps très court, puis a été transformé en thonier, basé à Concarneau. Désarmé en 1920, l'ancien pilote a été racheté en 1924 par un Anglais qui l'a reconverti en yacht. C'est sous cette forme que le beau voilier a donné le meilleur de lui-même, raflant les trophées, gagnant le Fastnet et la course transatlantique des Bermudes. A partir de 1932, il est uniquement affecté à la croisière ; pendant la deuxième guerre, il est réquisitionné par la Royal Navy. Après la guerre, il devait aller en  Nouvelle-Zélande , mais la croisière s'est arrêtée au Portugal, où le bateau a été vendu. Jolie Brise est ensuite revenu en Angleterre, à Exeter puis dans la rivière Hamble. IL a maintenant son port d'attache dans cette rivière, proche de Portsmouth, et appartient à la Dauntsey School Sailing club.
      C'est un bateau qui navigue beaucoup dans tout l'Atlantique nord, et participe régulièrement aux tall ship's races. Il a été régulièrement entretenu et, évidemment  restauré plusieurs fois. La dernière grande restauration date de 1991-1993. Avec Marie-Fernand, c'est le seul survivant des célèbres hirondelles de la Manche, les voiliers-pilotes du Havre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire